457 358 visites 21 visiteurs

N1M : L'ACBB fini par l'emporter au courage !

9 octobre 2017 - 14:06

N1M : ACBB 28 – 26 PSG. Le Résumé

Menés durant près de 40 minutes par une très séduisante formation parisienne, les Boulonnais sont finalement parvenus à prendre le dessus et signent une seconde victoire à domicile après Oissel.

Une grande soirée handball à Souriau qui débutait par une émouvante minute d’applaudissements en hommage notamment à Philippe Médard (Ancien portier Boulonnais), une soirée au cours de laquelle les deux équipes locales (ACBB en N1M et IPH en LFH) ont finalement pris le dessus sur leurs adversaires du soir, respectivement face au PSG (b) et au Havre.

Boulogne court après le score

Comme beaucoup s’y attendait, les réservistes ne sont pas venus en touriste ce samedi, et le démontrent dès l’entame de la rencontre en prenant les commandes du match (1-3, 6ème).

L’ACBB tente de s’accrocher mais Paris semble un ton au-dessus dans cette première mi-temps, bien aidé par les parades successives de Gaudin (10 arrêts) très en forme en première. Paris fait un premier break par l’intermédiaire de Chaudanson (4-8, 15ème).

Les tirs de loin ne trouvent pas la cible, Boulogne s’en remet donc au jeu avec le pivot, Marcet par deux fois trouve les lucarnes et permet aux siens de rester à deux longueur (9-11, 21ème).

Cano qui a pris la place d’Hakkar dans la cage Boulonnaise réalise deux belles parades avant la pause et stoppe quelque peu l’hémorragie, le jeune Goujon au buzzer porte l’avantage à un but pour les réservistes, mi-temps 12-13.

De retour sur le parquet, le PSG reprend un avantage de 3 buts grâce à l’adresse de Keita (11/13), l’heure pour les locaux de sonner la révolte.

Le Bail montre l’exemple

Hugo Le Bail qui n’était pas encore parvenu à tromper la vigilance du portier parisien, va soudainement retrouver son adresse et remet Boulogne à « seulement » deux buts. Perdrix et Lézé en profitent pour scorer également, un trois zéros qui remet Boulogne dans la course (15-15, 38ème).

Dès lors les deux formations ne se quittent plus, à 10 minutes du terme Le Bail (encore lui) donne l’avantage aux siens, un avantage que les Boulonnais vont alors conserver jusqu’à la fin grâce aux parades de Cano et aux incursions autoritaires de Lézé sur le poste d’arrière droit, suite à la blessure d’Hugo Demeuré.

Fin de match heureuse pour les hommes d’Olivier Le Bail qui sont allés chercher ce résultat au courage et au mental, pour le plus grand plaisir d’une salle Souriau copieusement garnie (plus de 500 spectateurs ce samedi).

Une victoire ô combien importante pour l’ACBB face à un probable adversaire en poule de play-downs d’autant que Saint Valéry et Oissel (deux prétendants au maintien) ont également gagné leur match ce weekend.

Si le niveau de jeu est encore perfectible, il faut retenir l’abnégation et le courage dont ont fait preuve les Boulonnais ce samedi face à une très séduisante équipe parisienne qui ne devrait pas tarder à faire tomber les formations du haut de tableau.

 

ACBB 28 – 26 PSG (b), (mi-temps 12-13)

Statistiques :

ACBB : Cano 5 arrêts, Hakkar 3 arrêts ; Bidounga, Carnier 3/5, Daragon 4/5, De Flaviis 0/3, Demeuré 2/2, Le Bail 5/9, Lézé 6/7, Marcet 4/6, Perdrix 4/8 dont 4 pénaltys, Regaiza, Soukouna, Tellier

PSG (b) : Gaudin 10 arrêts, Ivah ; Afanou 2/6, Bougrainville 3/4, Chapeliere, Charlette, Chaudanson 2/2, Despreaux, Goujon 3/8, Hoguel, Keita 11/13 dont 6 penaltys, Kempf 0/3, Ntanzi 4/5 dont 1 penalty, Troudart 1/1

Commentaires

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 GONFREVILLE HANDBALL 28 12 7 2 3 295 285 10
2 PARIS SAINT-GERMAIN HANDBALL 26 12 7 0 5 333 317 16
3 AMIENS PICARDIE HANDBALL 26 12 6 2 4 288 289 -1
4 CERCLE PAUL BERT RENNES HB 26 12 7 0 5 290 278 12
5 OISSEL ROUEN METROPOLE 23 12 5 1 6 298 304 -6
6 HANDBALL HAZEBROUCK 71 23 12 5 1 6 323 326 -3
7 ATHLETIC CLUB BOULOGNE BILLANCOURT 22 12 4 2 6 295 306 -11
8 STADE VALERIQUAIS HB 18 12 2 2 8 295 312 -17