428 315 visites 8 visiteurs

CDF : Boulogne créé la surprise à Angers !

29 octobre 2017 - 09:43

ANGERS-NOYANT CHUTE FACE À BOULOGNE-BILLANCOURT EN COUPE DE FRANCE (28-30).


Posté par Kévin ACARI | 28 Oct 2017 | ANHBC Inside, Handball, La une, Résultats

Article de Passionsports49 - http://www.passionsports49.fr/angers-noyant-chute-face-a-boulogne-billancourt-en-coupe-de-france-28-30/

C’est jour de Coupe de France aujourd’hui dans la salle Jean Bouin : Angers-Noyant reçoit l’équipe de Boulogne-Billancourt dans leur forteresse, jusqu’ici inviolée cette saison.

 

Les Angevins entendent bien faire tenir leurs murs, ce samedi soir. Était ce tour de 64e de finale pourra permettre de retrouver la confiance après leur déconvenue à Saintes, au cours de ce qui représente leur première défaite de la saison.

L’entraîneur noyangevin, Guillaume Dupin, ne cache pas ses ambitions pour cette rencontre, tout en restant lucide pour la saison : « Il faut montrer que nous sommes capables de réagir et se remettre dans le sens de la marche ». Objectif caché de ce match ? « Il est de passer les deux prochains tours pour réussir à avoir une D1″. Comprenez « récompenser cette jeune équipe angevine par le tirage d’un gros de la StarLigue ». Paris ? Montpellier ?

Seul le futur nous le dira et seuls les joueurs seront capables d’aller chercher cet exploit. A commencer par ce soir et cette opposition entre deux pensionnaires de Nationale 1.

C’est une équipe de Boulogne survoltée qui se présente à l’entame de ce match. Enchaînant de meilleurs systèmes offensifs, les Parisiens prennent rapidement le large dans les premières minutes.

Allant même jusqu’à compter six buts d’écart face à leurs adversaires du soir (3-9 à la 14e). Fautifs en défense, les Angevins n’en perdent pas moins leur réalisme et rentrent petit à petit dans leur rencontre.
Mais dur de revenir au score quand on est sanctionné rapidement par la paire arbitrale. Rapidement en infériorité numérique, le collectif angevin se met pourtant en place et tente de revenir au score. Pour autant, Guillaume Dupin prend le temps de faire tourner son effectif.

Profitant des passages en zones de la défense orange, les attaquants Rouges reviennent à la marque en fin de première période. 

[Score à la mi temps : 10-12]

Les mots du technicien angevin à la pause ont dû être lourds de sens. L’ANHBC revient plus fort et plus collectif qu’en première période.

Appliqués et solides défensivement, les locaux grignotent petit à petit leurs deux buts de retard. Grâce notamment à deux penaltys de Gaillard à la 7e et 8e minute.

A seize buts partout, on aurait pu penser que les Rouges avaient fait le plus difficile. Quitte à pouvoir prendre pour la première fois du match l’avantage au score ? Les Angevins vont pourtant poursuivre leur pressing et leurs efforts.

Pour compter un avantage de deux buts deux attaques plus tard. Bien installés en défense, n’hésitant à joueur plus physique dans les trente premières minutes, au risque de sanctions sifflées par les arbitres, les Noyangevins vont une fois de plus craquer et se faire surprendre, puis doubler dans les dix dernières minutes.

C’est le moment que choisit Guillaume Dupin pour poser son temps mort et casser le rythme visiteur. En comptant de nouveau sur ses cadres, les locaux vont revenir péniblement au score et avec le fruit de deux dernières défenses assez âpres, conjuguées à un dernier but de Quentin Gaillard, ils vont même arracher le match nul (28-28).

Obligation d’avoir une équipe gagnante ce soir, ce sera par la terrible séance de penaltys que la victoire se jouera. Et à ce jeu-là, c’est Boulogne qui prendra la meilleure option : les banlieusards parisiens seront plus adroits alors que l’ANHBC laissera filer trois de leurs tentatives.

Les Angevins s’inclinent donc logiquement face à une équipe de Boulogne-Billancourt plus réaliste. [Score final: 28-30]

Les réactions d’après-match :

Maxence RIZZI (gardien ANHBC Angers Noyant) : « On a mal débuté le match. Clairement en défense on n’y était pas, on a eu du mal à trouver les solutions.
On a su remettre de l’agressivité en défense après le temps-mort de Guillaume (Dupin, ndlr). On est revenu progressivement en ayant plus de ballons en attaque et en se procurant plus d’occasions.
En seconde mi-temps, on arrive à passer devant, mais encore une fois, on n’a pas su faire l’écart et ils ont fait la bascule. Et même si on arrive à revenir à égalité à la fin du temps réglementaire, cela n’a pas suffi. Perdre aux penaltys, c’est une loterie, oui. Mais c’est à nous de les mettre. On ne peut pas manquer trois tirs au but, ce n’est pas possible.
Je pense qu’à partir du moment où l’on est revenu au score, c’est le collectif qui a montré sa force : cela a joué pour revenir ensemble au score. Malheureusement, les efforts n’ont pas payé, ce soir. »

Olivier LE BAIL (entraîneur ACBB Boulogne-Billancourt) : « On ne peut qu’être fier de notre prestation.
On symbolise ce que peut être la philosophie à Boulogne, à savoir miser sur la formation des jeunes. J’ai profité de ce match pour faire couper un peu mes cadres, car on a un petit effectif cette saison.
J’ai demandé aux autres joueurs qui n’avaient pas beaucoup de temps de jeu d’être les plus performants et j’y ai joint des joueurs des équipes réserves. Je ne peux être que satisfait avec cette victoire.
Je suis très content pour eux. Sportivement parlant, je n’ai pas eu peur du retour d’Angers-Noyant, ni même lorsqu’ils nous sont passés devant nous au score.


Mes joueurs ont fait l’essentiel en respectant le plan de jeu. Il y a encore des erreurs et des échecs un peu naïfs, mais ce sont de jeunes joueurs. La mission est accomplie quel que soit le résultat. »

Compte rendu et Crédit Photo : Kévin ACARI

 

Merci à Passionsports49 pour ce très bel article 

Commentaires

CDF 32ÈMES : ACBB VS VERNOUILLET

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 GONFREVILLE HANDBALL 21 9 5 2 2 216 209 7
2 HANDBALL HAZEBROUCK 71 20 9 5 1 3 250 243 7
3 PARIS SAINT-GERMAIN HANDBALL 19 9 5 0 4 250 243 7
4 CERCLE PAUL BERT RENNES HB 19 9 5 0 4 210 206 4
5 AMIENS PICARDIE HANDBALL 18 9 4 1 4 217 223 -6
6 OISSEL ROUEN METROPOLE 18 9 4 1 4 228 230 -2
7 ATHLETIC CLUB BOULOGNE BILLANCOURT 17 9 3 2 4 227 227 0
8 STADE VALERIQUAIS HB 12 9 1 1 7 223 240 -17