864 168 visites 13 visiteurs

-18M: Interview de Fin de saison avec coach François

15 juin 2018 - 19:11

François,

Maintenant que la saison est terminée, quelle est ton analyse sur la saison écoulé ?

Je diviserai la saison en 2 temps. Avant décembre puis après.

Pour commencer, je me suis retrouvé en août avec un groupe qui découvrait mes méthodes de travail et ce qu’était une préparation physique. De plus, bon nombre d’entre eux n’avaient rien fait pendant les vacances. Ce qui est totalement anormal ! Après avoir été champion en -17, ils ont cru que le passage en -18 se ferait facilement.

Chose que je n’avais encore jamais faite, mais parce que j’ai eu de nombreuses blessures pendant la préparation (pratiquement la moitié du collectif), il a fallu alléger le programme (j’invite les futurs -18 à vraiment suivre le programme d’entretien pour cet été, car cette année, avec un premier match le 8 septembre, il faudra être prêt très tôt). Malgré cela, lors de la première phase, le groupe est vraiment monté en puissance et a su s’arracher à Saint-Mandé pour assurer la qualification en Poule Haute. Individuellement, chaque joueur progressait sur le plan technique et mental.

Malheureusement après décembre, les joueurs ont cru que cela se passerait facilement, j’en suis également responsable car j’aurai dû être plus strict et ferme avec eux. Ils ont découvert ce qu’était un déplacement et le fait de jouer des équipes issues d’autres régions. Ils étaient davantage dans l’euphorie que dans la concentration. Et la réalité du terrain nous a vite rattrapés. Le match nul à Dunkerque lors du 1er match en est le parfait exemple. Alors oui, et parce que le niveau de la poule était très homogène, nous avons réussi à accrocher les finalités élites, mais pour moi le bilan de la saison n’est pas satisfaisant.

Qu'est ce qu'il a manqué à ton groupe pour rivaliser avec les meilleurs ? Est ce que le niveau augmente d'année en année ?

Il nous a manqué beaucoup de choses. En premier, de la constance. Cette équipe a parfois montré le meilleur, et parfois le pire. Mentalement, nous avons également été trop gentils et trop faibles. Sur plusieurs matchs (à Dunkerque par exemple) on a eu les occasions pour tuer le match mais on ne l’a pas fait car on était trop dans la facilité. Ensuite, on a eu du mal à faire parler le collectif. Le jeu reposait trop sur certains joueurs.

Concernant le niveau -18, je dirai que c’est surtout la 1ère phase qui devient de plus en plus compliquée. La plupart des équipes parisiennes arrivent à se requalifier d’année en année. Du coup, elles attirent progressivement les meilleurs joueurs et comme les parisiens sont regroupés entre eux lors de la 1ère phase, il devient de plus en plus dur d’en sortir. La non qualification de l’Elite Val d’Oise en poule haute cette année en est le parfait exemple. Cette équipe, bien qu’ayant de nombreux joueurs en pôle avec un gros collectif, n’a pas réussi à sortir de sa poule. Et nous concernant, nous n’étions pas loin de finir 4ème. Cela s’est joué sur le dernier match.

Concernant la 2nde phase, je dirai que le niveau est de plus en plus homogène. Mis à part les gros clubs qui dominent leur poule, derrière, si tu réalises un non match, n’importe qui peut te battre. Il n'y a pas de petites équipes.

Et pour les finalités, le niveau peut devenir très élevé lorsque les grosses écuries font redescendre leurs joueurs qui le reste de la saison évoluent en National (1, 2 ou 3).

Après la victoire des -18M de Montpellier, penses tu que le titre Falcony est maintenant réservé aux clubs de Handball de l'élite française ?

Lors des finalités Falcony, les grosses écuries font redescendre leurs meilleurs joueurs qui évoluent le reste de la saison dans les équipes réserves car pendant le championnat, ils évoluent avec des groupes N-1 voir N-2. Ivry, l’année dernière, lorsqu’ils ont été Champion de France, c’est 5/6 joueurs de la réserve qui étaient descendus ! Cette année, ils en avaient encore plusieurs et n’ont pas réussi à être champion. Le niveau des finalités Falcony est donc très élevé et il devient de plus en plus compliqué d’aller le chercher. Il suffit de voir la liste des derniers champions pour le comprendre : Montpellier, Ivry, Créteil…

Comment est ton nouveau groupe -18M pour la saison 2018-2019 ?

Je le découvre. On travaille ensemble depuis 2 semaines même s’il y a une ossature sur laquelle je vais m’appuyer. C’est un groupe où il y a de la qualité, mais il va falloir travailler dur car pour le moment ils n’ont pas l’habitude de jouer ensemble.

 N'est il pas trop dur de reconstruire un groupe à chaque fois ?

Non, c’est le propre de ce métier et c’est aussi ce qui est stimulant. Tous les ans on repart de zéro, on reconstruit et on se relance dans une nouvelle aventure en espérant qu’elle soit la plus belle possible.

Es tu bientôt en vacances ? Quelle est la date de reprise pour le stage de préparation ? La colline de St cloud sera t'elle au programme ?

Oh que oui, et elles vont faire du bien. Je vais pouvoir profiter de ma petite famille. Durant l’année, je n’ai pas trop l’occasion de passer du temps avec ma femme et mes enfants, surtout que depuis 2 saisons (et l’année prochaine ça sera encore le cas), la fédé nous fait souvent jouer pendant les vacances. La saison écoulée, entre février et Pâques, je n’ai eu qu’une semaine de vacances ! Et pour la saison qui arrive, je sais qu’à Pâques je n’en aurai pas.

Concernant la reprise, elle est fixée au 16 août et la colline de Saint-Cloud sera de nouveau au programme cette année. Ainsi que quelques surprises…

Bonnes vacances à tous et rendez-vous à la reprise !

François,

Merci à coach François pour toutes ses réponses et bonnes vacances également.

Commentaires

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA SECTION : 13/11/2018

POINT CONTACT POUR PUBLIER SUR CE SITE

Vous souhaitez nous envoyer vos photos, vidéos ou articles concernant votre équipe ACBB Handball ou celle de votre enfant. Merci d'utiliser l'adresse email suivante : acbbhb.presse@gmail.com

N1: CONCOURS DE PRONOSTICS !