960 123 visites 7 visiteurs

-18M : interview de coach François "L'équipe prime avant tout..."

31 octobre 2018 - 19:27

Avant la reprise du championnat de France -18M, nous avons demandé à coach François de répondre à quelques questions.

Bonjour François, Après une semaine de repos, comment abordes-tu cette reprise avec ton groupe -18M ?

J’espère que cette semaine de repos a fait du bien aux organismes. Nous avions tous besoin de nous ressourcer et de récupérer. Cette première période de la saison a été particulièrement éprouvante avec 7 matchs. Mais c’est avec grand plaisir que je vais retrouver le groupe ce soir pour préparer les 3 derniers matchs de cette première phase.

Il te reste 3 matchs très importants pour la suite de la saison. Selon ton expérience du championnat de France -18M, penses-tu que nos joueurs ont encore leur chance sportivement de se qualifier en poule Haute ?

Cette poule est assez folle. Mise à part Cesson/Rennes qui survole la poule, le reste est super serré. Quand on voit que seulement 2 points séparent le second du cinquième à 3 journées de la fin, on se dit que tout est possible. Maintenant, on a clairement le calendrier le plus compliqué, avec des déplacements à Villemomble et Saint-Mandé et avec la réception du 1er. Une défaite à Villemomble et il en sera terminé de nos chances de poule haute, une victoire là-bas et nous serons encore en vie. A nous de vouloir la qualification plus que les autres, mais tant que mathématiquement cela restera possible, il faudra jouer notre carte à fond. Si on veut y arriver, il faudra jouer libérés, comme contre Ivry au match aller. De toute façon, nous n’avons plus rien à perdre !

Au regard des matchs précédents, nous avons le sentiment que tes joueurs manquent parfois de mental sur le terrain.  Confirmes tu cela et d’après toi quelle est la solution pour y remédier ?

Mis à part le match contre Villemomble où nous avons sombré mentalement, je ne dirais pas que l’on manque de mental. Plusieurs fois, les joueurs ont été capables de se relancer en cours de match pour aller arracher le match nul ou pour l’emporter. En revanche, nous sommes trop gentils ! Et pas assez tueurs. Plusieurs fois, alors que l’on avait le match en main, on a laissé l’adversaire en vie et cela nous a coûté pas mal de points. On a fait preuve de relâchement parce qu’il y avait un écart fait, au lieu d’enfoncer le clou. Il faut que l’on apprenne à ne pas faire de sentiment, à tuer les matchs.

Au fil du temps, as-tu vu un changement sur le profil des joueurs -18M ?

Plusieurs joueurs ont un profil intéressant pour nos équipes seniors (Prénationale et N1), mais il y a encore beaucoup de travail à effectuer tant sur le plan mental, physique que technique.

Quel est le cap à franchir pour un jeune joueur afin d’intégrer le championnat de France -18 ?

Le joueur doit avant tout apprendre à faire des sacrifices ! L’équipe passe avant l’individu. La reprise des entraînements a lieu mi-août, sur chaque vacances il y a une semaine de stage et parfois nous n’avons pas de vacances (comme ce sera le cas à Pâques cette année) !

Ensuite un joueur doit apprendre à être régulier tant dans l’effort, dans la concentration que dans la performance. Il ne suffit pas d’être bon sur quelques matchs à l’étage inférieur pour pouvoir prétendre aux -18.

Enfin, il faut être capable de se mettre au service de l’équipe. Si on est juste là pour briller individuellement alors on n’a pas sa place dans le groupe. L’équipe prime avant tout et un joueur qui peut la mettre en péril ou dont on n’est pas sûr à 100% n’a pas sa place.

Bonne soirée

François

Merci François d'avoir été de nouveau disponible pour répondre à nos questions.

Commentaires

POINT CONTACT POUR PUBLIER SUR CE SITE

Vous souhaitez nous envoyer vos photos, vidéos ou articles concernant votre équipe ACBB Handball ou celle de votre enfant. Merci d'utiliser l'adresse email suivante : acbbhb.presse@gmail.com

N1: CONCOURS DE PRONOSTICS !